Page 5 - Le Médecin Radiologue de France - Hors-série Chicago 2012
P. 5

   RSNA 2012
 Certains ateliers rencontrent plus de succès que d’autres. Ci-contre, une séance consacrée aux modalités de paiement par Medicare remplit la salle.
Un autre atelier a fait salle comble avec la présentation, par un colonel de l’US air Force, de l’utilisation d’un smartphone en zone de combat dans les montagnes d’Afghanistan. Il permet au médecin resté dans un camp protégé de « visionner » les blessures, de poser un premier diagnostic et de prendre une décision sur l’urgence d’exfiltrer ou non le blessé. n
Barak Obama se succèdera à lui-même
        Ainsi devraient en décider au mois de janvier prochain les grands électeurs qui ont été désignés par le scrutin populaire lors du vote du 6 novembre dernier.
La réforme du système de santé a été une nouvelle fois un des enjeux de la campagne
électorale.
Le candidat Barak Obama avait affirmé qu’une bonne assurance santé, financièrement accessible, était un élément fort de la sécurité des classes moyennes.
De son côté, le candidat républicain,
Mitt Romney accusait la réforme
Obama de reposer sur un
enchevêtrement de réglementations,
des subventions, des tarifs élevés, des
taxes, etc. donnant au Gouvernement
fédéral un pouvoir extraordinaire sur tout le système de santé. Mitt Romney avait annoncé que dès son élection il signerait les actes nécessaires à l’abrogation de la réforme d’Obama (Obamacare) avant de redonner à chaque état le pouvoir de mettre en place une réforme adaptée à ses concitoyens. n
        Les dates de la réforme Obamacare :
2009 4 février : Le Président Obama s’adressant au Congrès promet une réforme du système de santé.
2010 23 mars : Signature par le Président Obama de la loi sur l’accessibilité aux soins
2010 10 juin : Les retraités perçoivent le premier chèque (250$) d’aide à l’achat de médicaments. Il s’agit des retraités dont les revenus sont supérieurs au minima sociaux qui ne bénéficiaient plus de la gratuité et ne pouvaient plus financer leurs soins.
2010 1er juillet : Les Américains qui ne sont pas assurés en raison de conditions pré-existantes ont désormais accès à une assurance santé provisoire.
2010 23 septembre : Les patients disposent de nouveaux droits les protégeant des compagnies d’assurances (actions de prévention gratuites obligatoires dans les contrats, interdiction de refus d’assurer pour des raisons administratives, possibilités d’appel des décisions des assureurs,...).
2011 1er janvier : Des soins préventifs sont assurés gratuitement pour les retraités (dont mammographies, coloscopies). Réduction de 50% du coût des médicaments pour certains retraités.
Installation d’un Centre pour l’innovation pour promouvoir la recherche, les expérimentations et la généralisation des innovations en vue d’améliorer la qualité des soins et de réduire leurs coûts.
2011 1er septembre : Obligation, pour les assureurs, de soumettre les contrats dont les prix augmentent de plus de 10% à un organisme d’état pour vérifier leur caractère « raisonnable ».
2011 14 décembre : A cette date, 2,5 millions d’Américains de moins de 26 ans ont pu être couverts par les assurances de leurs parents.
2012 1er janvier : Un crédit d’impôt permet aux salariés de petites entreprises de réduire le coût d’un contrat d’assurance.
2014 1er janvier : Interdiction aux assureurs de discriminer un patient pour raisons pré-existantes. Interdiction des surprimes en fonction du sexe ou de l’état de santé.
Ouverture d’un marché des assurances santé pour les Américains qui ne sont pas couverts par leur entreprise. Les assurés devront pouvoir acquérir une assurance conforme à leurs besoins de santé et de même nature que celle accordée
           Supplément au numéro 352 Novembre - décembre 2012
5
                          




































































   3   4   5   6   7