Le Médecin Radiologue de France - Hors-série Chicago 2012
P. 1

 Hors série
NOV-DEC # 352 2012
                                                        fnmr.org
  RSNA 2012 :
le patient d’abord !
  Personne ne saurait renier le sous-titre de l’édition annuelle du congrès de la Société Nord-Américaine de Radiologie
Le président Georges Bisset III a beau jeu de constater que la spécialité est en plein développement et d’inviter le Brésil, hôte d’honneur en 2012, à présenter ses recherches dans le domaine de l’IRM. La séance inaugurale couvrira deux sujets bien différents, la transplantation faciale guidée par l’imagerie et le dépistage du cancer du poumon, sujet défendu par un médecin et un membre de l’administration du Congrès des Etats-Unis, tous les deux survivants grâce au dépistage. Les technologies de l’information et la lutte contre le cancer ne seront pas oubliées. On peut d’ailleurs se rappeler que l’impulsion de la lutte contre le cancer, avec la création du NCI, remonte aux mandats de Richard Nixon...
Le miroir renvoie donc une belle image, une image cruelle comparée à la situation française. Des années de « politique de santé » ont abouti à une déstructuration du tissu médical, à une limitation des équipements accessibles et à un nombre insuffisant de spécialistes en formation pour lutter contre la dégradation de la pyramide des âges.
Bien sûr, on ne peut ignorer le montant de la dépense américaine de santé, la première du monde, mais le RSNA est une bouffée d’air frais pour les radiologues français et une source d’espoir comme de dynamisme.
Le patient d’abord : voilà un beau thème dont nos gouvernants de tous bords feraient bien de s’inspirer réellement au lieu d’empiler des mesures néfastes à l’encontre des médecins, médecins radiologues en particulier.
Docteur Jacques NINEY
Président de la FNMR
 qui attirera sans doute encore 60 000 visiteurs cette année.
50 000 membres de par le monde pour une société mondialisée, très américaine cependant, rendent compte de l’importance de ce congrès, suivi par ECR, à Vienne, et les JFRs à Paris qui sont le premier rendez-vous francophone.
Au lendemain d’une nouvelle victoire du Président Obama, l’Obamacare sera, bien sûr, dans les esprits tout comme l’impact de la crise économique sur les développements des nouvelles techniques. Il est d’ailleurs intéressant de constater que les sujets économiques, économie de la profession dans son ensemble, sont abordés au cours du congrès de la RSNA sous différentes formes avec le pragmatisme américain habituel
La santé est non seulement considérée comme un bienfait individuel, mais aussi comme une source de développement. Ainsi, depuis 1984, la fondation pour la Recherche et l’Education de la RSNA a accordé des bourses pour un montant de $ 37 millions à plus de 1000 jeunes chercheurs. Chaque dollar ainsi accordé n’est pas resté orphelin puisque les récipiendaires ont également reçu $ 30, pour $ 1, par d’autres sources comme le NIH (National Institute of Health), le NBIB (National Institute of Biomedical Imaging and Bioengineering) et le NCI (National Cancer Institute), ce qui fait $1 milliard pour la recherche en imagerie.
sommaire
n Télémédecine : les Etats-Unis sont-ils en avance ? 04 n Barack Obama se succèdera à lui-même 05 n Les dates de la réforme Obamacare 05 n Principaux indicateurs Etats-Unis France 08
Annonceurs
FUJI ______________________________________________ 02 et 03 GUERBET ________________________________________ 06 et 07
      N° HORS SÉRIE MENSUEL - ISSN 0754-7749
  EN DIRECT DE CHICAGO RSNA 2012
Le mot du Président
   











































































   1   2   3   4   5