LETTRE INFORMATIQUE N°801 - 07/05/2020

11/06/2020

Indemnité de compensation 

Depuis quelques jours, il est possible de déposer, sur le site « amélipro »,  sa demande d'indemnité de compensation des charges fixes pendant la période de confinement.

Ce mécanisme, accepté par la majorité des syndicats représentatifs, qui ne correspond pas à notre demande (1/12éme du CA par mois de confinement) a été imposé par la CNAM.

La FNMR a envoyé un courrier officiel au Directeur général de la CNAM pour protester contre le taux de charges retenu pour la radiologie, 49%, totalement absurde, et contre le fait que les forfaits techniques n’étaient pas pris en compte. 

La FNMR a également signalé la situation difficile des remplaçants qui se retrouvent sans revenus.




Sortie de confinement et dépistage 

Dépistage et diagnostic du cancer du sein à la fin de la période de confinement COVID-19, aspects pratiques et hiérarchisation des priorités : 

La Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire, la Société Française de Radiologie, la Société Française d’Imagerie de la Femme, le Collège des Enseignants de Radiologie de France, FORCOMED et les Recommandations pour la Pratique Clinique de Nice-Saint Paul de Vence ont édité de façon collégiale des recommandations, publiées dans le Bulletin du cancer.

Leur conclusion est que les activités de dépistage et de diagnostic du cancer du sein peuvent et doivent reprendre à partir du 11 mai 2020, dans des conditions de sécurité pour les personnes et de hiérarchisation des priorités proposées dans ces recommandations avec une bonne coordination des acteurs et des activités, par les Agences Régionales de Santé et les Centres Régionaux de Dépistage des Cancers.

Recommandations : https://bit.ly/2W59azm


Infiltrations du rachis

Vous faites le point sur les méthodes de guidage et les produits injectés. Vous suivez un ensemble de cours en vidéo et vous dialoguez avec le formateur via le forum. Vous progressez vers les infiltrations lombaires puis thoraciques et cervicales. Vous travaillez également la gestion des risques et les précautions en pré et post infiltration. 

Formateur : Dr Lionel Pesquer, radiologue libéral
En savoir plus : 
https://forcomed.fr/catalogue/osteo-articulaire/infiltrations-du-rachis/

Tarif médecin radiologue en libéral ou salarié des hôpitaux : 229 € 
NB : Le coût de cette formation est pris en compte dans vos charges et sera ainsi déduit de votre résultat fiscal


Médicaments

Le groupement d’intérêt scientifique EPI-PHARE constitué par l’ANSM et la CNAM publie les résultats d’une étude portant sur la dispensation de médicaments remboursés sur ordonnance en pharmacie d’officine après 5 semaines de confinement. 

Trois grandes tendances :

La phase de stockage de médicaments, constatée dans les premiers jours de confinement, s’estompe progressivement pour refaire place depuis la mi–avril à un cycle de consommation normalisée des traitements de pathologies chroniques.

Une diminution prononcée de la délivrance de produits qui nécessitent une administration par un professionnel de santé, à l’instar des vaccins.

Net recul également en ce qui concerne les produits destinés aux actes diagnostiques médicaux tels que les coloscopies (-82% en semaine 16), les scanners (-66 %) et les IRM (-67 %).

Une forte baisse de la consommation durant le confinement d’autres traitements médicamenteux : la corticothérapie orale (jusqu’à -70%) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (jusqu’à ‑75%). Cette baisse s’expliquant probablement avec la mise en garde concernant l’utilisation d’anti-inflammatoires émise par les autorités pour un risque potentiel d’aggravation du Covid-19.

Etude: ICI


Sortie de confinement et masques

Distributions de masques sanitaires par l’Etat en sortie de confinement au 11 mai 2020 

Les professionnels les plus exposés dans la prise en charge du covid-19 et les étudiants qu’ils accueillent le cas échéant sont dotés de 24 masques par semaine :

Médecins ;

Chirurgiens-dentistes ;

Biologistes médicaux ;

Infirmiers ;

Professionnels en charge des prélèvements nasopharyngés des tests COVID-19.

En sus de la dotation ci-dessus, les médecins se verront délivrer une boite de 50 masques chirurgicaux par semaine à destination des patients auxquels ils prescrivent un test de dépistage du SARS-CoV-2.

Les professionnels suivants et les étudiants qu’ils accueillent le cas échéant sont dotés 18 masques par semaine :

Pharmaciens ;

Sages-femmes ;

Masseurs-kinésithérapeutes ;

Manipulateurs en électroradiologie médicale ;

Préparateurs en pharmacie ;

Techniciens de laboratoire de biologie médicale.

Ministère de la santé : Fiche de distributions des masques sanitaires par l’état en sortie de confinement (au 11 mai 2020) - https://bit.ly/2WztF6q

DGS- URGENT précisant les modalités de distribution - https://fnmr.app/le-dgs-urgent-precisant-les-modalites-de-distribution/


Mission flash Asemblée nationale - Reprise des soins non COVID

Une mission flash de l'Assemblée nationale appelle à une reprise des soins non-Covid 

La commission des Affaires sociales a confié à deux députées, Mme Audrey Dufeu-Schubert, et Mme Gisèle Biémouret, une mission « flash » sur le suivi de la loi relative à l’état d’urgence sanitaire et des ordonnances prises pour son application en matière de santé.

Ces députés formulent ainsi cinq préconisations :

1 : Sécuriser l’approvisionnement en équipement de protection individuelle et en produits de santé 

2 : Relancer, partout où cela est possible, les activités de soins non liées au Covid -19. Le diagnostic et le dépistage des maladies, notamment, doivent faire l’objet de tous nos efforts dans les semaines à venir. 

3 : Rassurer les patients grâce à une communication claire, relayée par les acteurs locaux 

4 : Poursuivre l’organisation territoriale des soins de ville en investissant les CPTS d’un « mandat de santé publique » 

5 : Mieux insister sur l’éducation à l’hygiène, dès le premier âge. 

Assemblée nationale Synthèse mission flash : https://fnmr.app/assemblee-nationale-synthese-mission-flash/


COVID19 - Appli citoyenne

Pour une appli citoyenne respectueuse du droit des personnes ! 

« Nos propos ne seront pas de débattre de l’intérêt scientifique ou non des applications de prévention et d’accompagnement envisagées. Nous ne voulons pas d’un projet qui constituerait un point non-retour vers un système informatique de surveillance inédit, imprécis par nature et dangereux pour nos libertés individuelles. »

Communiqué France Assos Santé – 6 mai 2020 : https://fnmr.app/france-assos-sante-pour-une-appli-citoyenne-respectueuse-du-droit-des-personnes/


Le syndicat des cardiologues devient poly appartenant

Nos amis cardiologues ont annoncé leur poly appartenance à Avenir Spé et aux Spé CSMF.

Cette poly appartenance aux différentes organisations syndicales est indispensable pour pouvoir offrir la meilleure défense des spécialités auprès des tutelles dans les relations conventionnelles.

Ainsi, la FNMR qui a toujours été poly appartenante cotise (par ordre alphabétique) à Avenir Spé, la FMF, le SML et aux Spé CSMF. 


SantéBD et COVID 19

Dans le contexte du COVID-19, SantéBD a développé des outils pour expliquer :

- le confinement

- les gestes barrières

- comment faire ses courses

- comment rester en bonne santé

Découvrez aussi les outils pour expliquer l’imagerie médicale (scanner, IRM, mammographie, radio) ici.

SantéBD est un projet collaboratif coordonné par l’association CoActis Santé en partenariat avec une centaine d’acteurs engagés pour une santé accessible et inclusive.

https://www.monradiologue.fr/fr/article/le-confinement-cest-rester-chez-soi - Le téléchargement est long


HCSP – COVID 19

Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a mis à jour son avis relatif au traitement du linge, au bionettoyage d’un logement  ou de la chambre d’hospitalisation d’un patient possible ou confirmé à SARS-CoV-2  et à la protection des personnels 

https://bit.ly/3cbbPNO