HAS – NOTE DE CADRAGE - PERTINENCE DE L’ÉCHOGRAPHIE THYROÏDIENNE CHEZ L’ADULTE

15/10/2020

Validée par le collège le 7 octobre 2020

En 2016, la Cour des comptes, face à l’évolution importante des dépenses recommandait de développer des actions relatives à la pertinence des examens d’imagerie et souhaitait une implication plus forte de la HAS dans ces actions. En janvier 2019, la HAS et le Conseil national professionnel de radiologie et imagerie médicale (G4) ont signé un accord-cadre portant notamment sur l’amélioration de la pertinence des soins en imagerie.  C’est dans ce cadre que sont conduits les travaux sur la pertinence de l’échographie thyroïdienne.

Les pathologies thyroïdiennes sont fréquentes dans la population générale. Les femmes sont généralement plus affectées que les hommes. Il peut s’agir d’anomalies de fonctionnement de la thyroïde (dysthyroïdies) et/ou d’anomalies de structure (goitre/nodule).