ÉDITO - REVUE N° 412 D'AVRIL 2018

20/04/2018
Cible

Objectif pertinence


Comme vous pourrez le lire dans les pages suivantes, la FNMR, suivant la décision de son conseil d’administration, a signé un relevé de décisions avec la CNAM-TS en vue d’un plan sur l’imagerie pour les trois ans à venir.

Après dix-huit mois de discussions techniques et politiques, émaillées de crises aigues (suppression du Z, art 99), une intense action médiatique de notre spécialité et l’unité dont nous avons, encore une fois, fait la preuve ont permis d’infléchir fortement les demandes initiales de la caisse. Ainsi, les exigences de 2016, qui portaient presque totalement sur des baisses tarifaires, ont évolué pour donner toute sa place à la maîtrise médicalisée de l’activité d’imagerie. Il s’agit d’une demande forte portée par notre Fédération depuis de nombreuses années.

70% du plan concernent cet engagement sur la pertinence des actes. Les 30% restant concernent plutôt une rehiérarchisation de certains actes.

En échange de l’engagement des radiologues sur ces actions de pertinence, la FNMR a obtenu le retrait de l’article 99.

Cet engagement et ses résultats garantiront ainsi l’arrêt des baisses unilatérales des forfaits techniques. Pour faciliter ces actions de pertinence, FORCOMED a mis en place, et va renforcer, les formations pour les médecins demandeurs que 70 radiologues ont déjà ou vont entreprendre dans les régions.

Ces actions, que vous devez multiplier, sont fondamentales et affirment encore plus le rôle central de notre spécialité au sein du parcours de soins à travers les relations qui nous lient à nos correspondants.

Ce choix de la pertinence est le choix de la FNMR. Il doit permettre d’améliorer encore la qualité de la prise en charge de nos patients en leur offrant le meilleur examen, ce qui est la préoccupation première des médecins radiologues.

La CNAM-TS a également accepté de mettre en place un groupe technique pour, enfin, trouver une solution pour l’association mammo écho dans le cadre du dépistage organisé (DO) et du cancer du sein.

Enfin et surtout, l’équipe de nos négociateurs a réussi à obtenir le retour du modificateur Z, notre spécificité de radiologues qui a été injustement supprimé au début 2017. C’est une grande victoire pour notre Fédération et pour les radiologues.

Une fois de plus, la FNMR innove en obtenant que l’assurance maladie s’engage sur un plan majoritairement basé sur la recherche de pertinence. Ce nouveau concept pourra permettre à d’autres spécialités de s’orienter vers ce type d’accord.

Il reste maintenant à faire vivre ce compromis et à montrer à tous les acteurs de la santé que l’objectif de pertinence est justifié.