DÉPISTAGE DU CANCER DU POUMON : INTÉRÊT CONFIRMÉ PAR L'ÉTUDE NELSON

07/02/2020

COMMUNIQUÉ


Dépistage du cancer du poumon :
intérêt confirmé par l’étude Nelson





Le cancer du poumon est un des cancers les plus fréquents en France et dans le monde. Jusqu'à récemment, aucun moyen diagnostic ne permettait un dépistage précoce, efficace.

Plusieurs études, en Europe et aux Etats-Unis, ont montré que le dépistage du cancer broncho-pulmonaire par scanner basse dose permettait une réduction de la mortalité de 20%.

L’étude néerlando-belge (Nelson), publiée au mois de janvier dans le New England Journal of Medicine, confirme les résultats en montrant une baisse de 25% au sein de la cohorte suivie.

Au cours des années passées, la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) a saisi des parlementaires afin qu'ils déposent des amendements pour une expérimentation du dépistage dans une ou deux régions françaises. Ces amendements n'ont malheureusement pas été retenus.

Aujourd'hui, la publication des résultats de l'étude Nelson doit nous inciter à nous engager dans le dépistage de ce cancer.

Ne pas s’engager dans démarche d’expérimentation sur sa mise en place pourrait être considéré comme une perte de chance pour des milliers de patients.

La FNMR est prête, avec les pouvoirs publics, à s'engager dans cette action de santé publique. Elle a saisi la ministre de la santé, Madame Buzyn, afin d'étudier les modalités de mise en œuvre de ce dépistage.





*  *  *


Contact : Docteur Jean-Philippe MASSON - Président FNMR - Tél : 06.07.52.21.53




FEDERATION NATIONALE DES MEDECINS RADIOLOGUES
168 A rue de Grenelle – 75007 PARIS